• Port et ville d'Audierne:

    A quelques encâblures de la Pointe du Raz, et à 32 km de Quimper, Audierne offre le charme d'un port actif, de quais animés et de ruelles serpentant à flanc de coteaux.  

    La pêche a fait la renommée de la ville. Aujourd'hui, la plaisance, omniprésente le long des quais situés au cœur de la cité, est venue compléter avec bonheur cette activité maritime toujours dynamique.

    Photo prise le 05.08.2011.

     

     

     


    votre commentaire
  • Le château de Locqueran:

    Sur la Commune de Plouhinec, proche de la Pointe du Raz sur la baie d'Audierne, le Château de Locqueran est une grande bâtisse du XIXème siècle, au coeur d'un parc de 3 hectares. Il offre une superbe vue sur le port d'Audierne et la rivière Goven. Le port et les commerces de cette charmante ville côtière se trouvent à seulement 1km.

    A partir du Château de Locqueran, vous aurez plaisir à découvrir, les plages de sable fin, les sentiers côtiers, les petites ruelles et le centre typique d'Audierne, sans oubliez de faire une pause dans l'une des crêperies de la ville. 

    Audierne (29) 2

    Le Château. (Photo prise le 05.08.2011)


    votre commentaire
  • Le Port d'Audierne:

    Le port d'Audierne est particulièrement vivant grâce à ses pêcheurs qui vont traquer le bar dans le raz de Sein et les crustacés dans les parages du phare d'Armen. La pêche du jour est débarquée et traitée à la criée . 
    Les viviers, installés le long de l'estuaire du Goyen, sont par ailleurs les plus grands viviers couverts d'Europe. Ils fournissent tourteaux, araignées, langoustes et homards aux meilleurs restaurants.

    Audierne (29) 1

     La criée. (photo prise le 05.08.2011)

     

     

     


    votre commentaire
  • L'oratoire

    L'oratoire Saint Guirec

    L'un d'entre eux vous attirera par sa forme arrondie ... En vous approchant, vous remarquerez qu'il s'agit d'un petit monument : l'oratoire de Saint-Guirec. Ce curieux édifice, construit sur un amas de rochers submergé par les flots à marée haute, trouve son origine au 12ème siècle.

    S'il était très fréquenté par les femmes des marins qui venaient y prier pour le retour de leurs époux, il l'était tout autant par les jeunes filles.
    Une légende disait, en effet, que si elles arrivaient à planter une aiguille dans le nez du saint qui y trônait, elles seraient mariées dans l'année.

    Cette croyance avait tellement abîmé la statue de Saint-Guirec, sculptée dans le bois, que la paroisse l'avait finalement sagement remplacée par une copie réalisée en granit.

     


    3 commentaires
  • Phare

    L’accès maritime au port de Ploumanac’h est difficile ; le passage est étroit et parcouru de courants violents.
    Un premier phare en granit gris de l’Ile Grande fut construit en 1860 ; il était habité par un gardien.
    Détruit par les allemands en aout 1944, il fut remplacé par un nouveau phare en granit rose ; celui-ci mesure 15 mètres de haut et est automatisé. Sa portée par nuit claire est de 11 milles marins, soit 20 kilomètres.
    Un petit pont de granit permet de rejoindre la plate-forme du phare. De celle-ci, le visiteur a un très beau point de vue sur la côte de granit. 
    A l’angle de la plateforme se trouve un escalier de pierre qui descend vers une pièce aménagée sous les rochers.


    2 commentaires